Ma santé

La vitamine C, apport utile contre les troubles oculaires

L’œil, cet organe de la vue si complexe

L’œil est un organe sensible qui est très exposé au soleil ainsi qu’à la pollution à chaque minute de notre vie. Malgré ses nombreux cils protecteurs, l’œil est soumis à la poussière ainsi qu’aux impuretés se trouvant dans l’air. Dès lors il sera plus rapidement soumis à une certaine vulnérabilité. En effet, les yeux aussi sont passibles de maladie et même si on n’en parle moins comme une maladie invalidante, les affections liées à la vue sont nombreuses : conjonctivites chroniques, les orgelets, la cataracte, les dégénérescences liées au vieillissement, le glaucome ou encore les soucis oculaires secondaire liés par exemple au diabète ou au cholestérol.

Afin de lutter contre un vieillissement certain de l’œil, l’alimentation est la première médecine à utiliser. En effet, les vitamines et les minéraux que nous puisons dans notre alimentation sont très importants et permettent à notre organisme de vivre en pleine santé tout en tentant de diminuer les troubles divers qui peuvent survenir. Pour les yeux, la règle s’applique donc également.
La cataracte ainsi que les dégénérescences maculaires (DMLA : Dégénérescence maculaire liée à l’âge) peuvent être diminués de 70 pourcents chez un patient qui a une consommation suffisante en vitamines C, vitamine dont nous allons analyser les bienfaits dans cet article.

 

Zoom sur la vitamine C

L’acide ascorbique ou plus communément appelée vitamine C est une vitamine essentielle qui a de multiples actions sur notre organisme. Malheureusement, elle n’est pas stockée dans notre corps et nous devons alors apporter quotidiennement la dose dont nous avons besoin. Les apports journaliers recommandés sont de 60 milligrammes pour une personne en bonne santé et de 100 à 200 milligrammes pour les fumeurs. En effet, le tabac empêche l’organisme d’absorber cette vitamine.

Les besoins sont également accrus chez les sportifs qui ont besoin d’une dose journalière entre 100 et 200 milligrammes ainsi que chez les personnes stressées, les femmes enceintes et les personnes âgées ou en cas de surmenage physique.

 

Comment survient la carence ?

Les carences peuvent avoir plusieurs origines et la plus classique est une carence d’apport. En effet, l’hygiène alimentaire non adaptée peut avoir des répercussions sur notre taux de vitamines C dans l’organisme.

Les aliments à consommer pour maintenant le taux de vitamine C sont : les agrumes comme le citron ou l’orange, les fruits rouges comme les fraises ou les framboises, le persil, le brocoli, le chou-fleur, le poivron et même les pommes de terre. En optant pour une alimentation variée et diversifiée, l’apport en vitamines C sera suffisant pour combler le quota quotidien recommandé.

Si votre consommation en fruit cru n’est pas suffisante, la prise d’un complément en vitamine C est tout à fait possible et recommandée dans certaines situations.  Deux possibilités s’offrent à vous, la vitamine C peut être soit :

  • De synthèse et tout à fait disponible pour l’organisme
  • Naturelle en consommant des comprimés d’acérola par exemple.

Bien qu’un surdosage ne soit pas toxique pour l’organisme, les risques d’excitation ou de diarrhées sont bien présents si on ne respecte ni les doses ni les horaires de prises pour un complément en vitamine C de synthèse.

 

Les interactions possibles

Les interactions médicamenteuses existent aussi avec l’apport supplémentaire en vitamines C

  • Les contraceptifs oraux empêchent la vitamine C de se maintenant dans l’organisme.
  • L’aspirine, pour la même raison que la pilule contraceptive.
  • Les antiacides contenant de l’aluminium sont à prendre minimum 2 heures avant ou 4 heures après la prise de vitamine C

Nutrithérapie au service de notre santé.

Enfin en agissant au cœur de la nutrithérapie, la perte de la vue peut également être diminuée. En effet, il a été prouvé qu’une association de vitamines C avec de la vitamine E et du zinc serait bénéfique en cas de trouble de la vision.

Remplissez votre assiette de couleurs pour vous laisser guider vers la santé de chacun de vos organes, y compris vos yeux.

Article précédent

Pourquoi manquons-nous d'énergie ?

Article suivant

Comment soigner un glaucome naturellement

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je travaille principalement sur l’harmonie, l’équilibre vital et la santé globale des femmes grâce à la nutrition, la phytothérapie, l'équilibre émotionnel et énergétique.
Investie à 100% dans mon métier, j'accompagne un maximum de personnes sur le chemin de la santé et du bien être.

1 Commentaire

  1. […] y a quelques semaines, je vous parlais de l’effet positif de la vitamine C sur la dégénérescence maculaire lié à l’âge (DMLA). Cependant, lorsque votre système immunitaire faiblit, c’est également la vitamine à mettre en […]

Laisser un commentaire