Ma santéNos dossiers

Vous en avez marre de cette graisse abdominale? Vous voulez l’éliminer?

Irritant, à la longue, de ne pas arriver à fermer ses jeans, non? Avez-vous déjà reçu des félicitations pour être enceinte, alors que vous ne l’étiez pas? Cela vous embarrasse-t-il parfois de ne pas pouvoir apercevoir vos abdominaux? N’êtes-vous pas contrarié de ne pas pouvoir améliorer l’esthétique des vos abdos?

Si vous vous reconnaissez au travers de ces différentes questions, alors lisez cet article, car il existe une solution. Ce serait une sensation très agréable d’avoir des abdominaux solides, non? Et que les personnes de votre entourage vous fassent des compliments à ce sujet? Ne serait-ce pas confortable de vous sentir sûr de vous au vestiaire du club de gym, à la plage ou dans votre chambre à coucher?

Je vais vous donner quelque règles très simples qui vous permettront d’atteindre un résultat. Avant d’aller plus loin, je voudrais simplement préciser qu’il se peut que vous connaissiez ou pas l’information que vous aller lire ci-dessous. Mais cela ne fait aucune différence. Ce qui différencie habituellement le succès de l’échec , ce n’est pas la quantité de connaissance, mais c’est l’enthousiasme et l’attention placée dans la réalisation, l’exécution de cette connaissance vers un but désiré. Bon allons-y. Il est temps de commencer à rendre vos abdominaux fermes, solides et plats!

 

1) Diminuez ou excluez complètement toute céréale de votre alimentation

Je sais: c’est choquant, effrayant.

Comment puis-je dire une chose pareille? Facile. C’est de loin la méthode la plus simple et la plus efficace pour perdre de la graisse, réduire votre tour de taille, aplatir vos abdos, améliorer votre digestion, améliorer votre bien-être et accroître vos niveaux d’énergie. De loin la méthode la plus efficace parmi toutes celles qui sont décrite dans cet article.

En fait, si vous ne faites qu’une seule chose de cet article pour améliorer l’apparence de vos abdominaux, vous devriez simplement réduire de façon significative ou éliminer totalement les céréales et le sucre blanc de votre alimentation.

Tous deux affectent négativement et de façon semblable la santé de votre corps et l’esthétique de votre tour de taille.

Les détails exacts des réactions biologiques négatives qui se produisent lorsque vous ingurgitez du pain, du riz, du cake, ou des pâtes régulièrement sont trop longues à expliquer ici. Mais je vous demanderai simplement d’examiner la liste ci-dessous des symptômes possibles associés à la consommation régulière de céréales et de voir si l’un d’entre eux s’applique à vous.

Je crois, tout comme un grand nombre de professionnels de la santé , que les céréales et le sucre sont les facteurs majeurs qui contribuent à la plupart des conditions métaboliques comme le diabète, le cancer et le syndrome X.

Liste des symptômes lies à la consommation de céréales:

1. Cancer

2. Syndrome X (pré-disposition au diabète, accumulation de graisse abdominale)

3. Acné

4. Système immunitaire affaibli

5. Digestion difficile

6. Distension abdominale

7. Diabète

8. Dépression

9. Manque d’énergie

10. Asthme

11. Sautes d’humeurs

12. Douleurs articulaires

13. Réponse immunitaire faible

14. Graisse corporelle augmentée

15. Infections bactériennes

16. Pertes de la mémoire court terme

17. QI diminué

Je suis conscient de la position du gouvernement et de la majorité des professionnels de la santé à ce sujet.

En effet, la pyramide alimentaire suggère actuellement 6 à 8 portions de céréales par jour.

Je ne vais pas vous dire qui vous devez écouter, mais je vous demande simplement de considérer la réponse à ces 3 questions:

1. Qui a les meilleures intentions du plus profond de son coeur? Quelqu’un qui fait de l’argent lorsque vous êtes malade ou quelqu’un qui fait de l’argent quand vous améliorez votre santé?

2. Notre consommation de céréales augmente lorsque notre santé décline

3. Avez-vous pris l’habitude de manger de la même façon depuis des années et est-ce quelque chose a changé?

“Absurdité: faire la même chose encore et encore et s’attendre à des résultats différents.” Albert Einstein

 

2) Augmentez votre consommation de protéines.

Je sais déjà ce que vous avez à l’esprit: «si j’augmente mes protéines, ne vais-je pas construire des muscles incontrôlables un peu partout, et avoir l’air de porter des épaulettes?»

La réponse à cette question populaire est un NON empathique.

La plupart des femmes qui font du body building sont prédisposées génétiquement à faire du muscle et inévitablement font des injections de stéroïdes anaboliques et de testostérone. C’est pour cela qu’elles doivent se raser deux fois par jour! Rien à voir avec le fait de consommer un peu plus de protéines.

Les protéines encouragent le corps à utiliser la graisse comme source de fuel au travers du signal qu’est la production de glucagon et par conséquent abaisser son antagoniste, l’insuline.

Abaisser les niveaux d’insuline est une très bonne chose pour réduire la graisse corporelle mais, point plus important encore, c’est bon pour la santé. Une production trop forte d’insuline stimule l’augmentation de la graisse corporelle et le diabète.

La protéine a un effet thermique presque deux fois plus important que les graisses et les hydrates de carbone. Cela signifie que les calories provenant des protéines sont davantage brûlées pour dégager de la chaleur et sont donc moins disponibles pour se stocker sous forme de graisse. Ce qui veut dire que leur consommation entraîne un accroissement du taux métabolique.

La diminution de l’insuline est associée à des niveaux d’hormone de croissance accrus. L’hormone de croissance a reçu beaucoup de publicité ces derniers temps et il semble que ce soit la nouvelle substance anti-âge préférée aux USA. Elle préserve aussi le tissu musculaire, favorise la perte de graisse, la réparation des tissus et améliore l’immunité.

Bien entendu, l’autre bénéfice d’une consommation plus importante de protéines, ce sont les nutriments auxiliaires qui les accompagnent: créatine, vitamine B, Omega3, Vitamine D ou Vitamine A, et qui ont une incidence sur la réduction des graisses.

Si vous n’êtes pas convaincus qu’il est sage d’augmenter votre consommation quotidienne de protéines, jetez un oeil sur la liste ci-dessous qui reprend les améliorations positives attribuées à une consommation optimale de protéines:

– Diminution des maux de tête

– Amélioration de la fermeté du muscle

– Diminution du stockage des graisses

– Accroissement des niveaux d’énergie

– Accroissement de la stabilité de l’humeur

– Plus grande force

– Meilleure concentration

– Meilleure récupération

– Plus grand sentiment de bien-être

Une protéine complète est une protéine qui contient tous les aminoacides essentiels dont le corps a BESOIN pour être en forme. On la trouve dans la viande, les poissons et les oeufs.

La quantité nécessaire de protéines à consommer pour qu’il y ait une amélioration optimale dépend du style de vie, du type d’entraînement, des objectifs physiques et des facteurs génétiques. La plupart des individus, spécialement les femmes, consomment trop peu de protéines. Je ne vais pas vous donner le chiffre exact de protéines que vous devriez consommer…mais l’idéal, pour la plupart, est de consommer une source de protéines à chaque repas.

Voilà. Je vous laisse déjà pratiquer ces deux points qui sont fondamentaux dans la lutte contre les graisses abdominales: adieu aux céréales… et bonjour aux protéines!

Dans un prochain article, je vous parlerai de 2 autres éléments importants aussi dans votre style de vie pour vous donner toutes les chances d’atteindre votre but : avoir des abdominaux en béton!

Suite au prochain numéro…il y sera question de qualité de sommeil et de stress.

Article précédent

Faut-il encore se faire vacciner après 50 ans ?

Article suivant

Petites clés aromatiques pour soigner vos douleurs de dos

L'auteur

Carol Panne

Carol Panne

Diplômée en naturopathie (CNR - Collège de Naturopathie Rénovée André Lafon - 2003). Approfondissement de : la gemmothérapie (2 séminaires avec Philippe Andrians), l’aromathérapie (avec Monique Tournay), la phytothérapie (avec le Dr Jean-Claude Leunis), la nutrithérapie (entre autres trois jours de formation avec le professeur Henri Joyeux).
Mon plus grand souhait est d'aider un maximum de personnes à RETROUVER NATURELLEMENT LA SANTÉ, mais surtout leur RENDRE L’ESPOIR DE GUÉRISON et leur faire comprendre que TOUT EST POSSIBLE !
Enseignante de formation (éducation physique), je m’épanouis actuellement comme chargée de cours par correspondance au Centre de Formation à Distance et de cours du soir au Centre de Qualification Professionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire