Alimentation

Zoom sur les édulcorants alimentaires

Aspartame, Stevia, saccharine, sucralose, maltitol ou encore xylitol sont des édulcorants naturels ou non qui donnent un goût sucré à nos préparations culinaires mais qui n’apportent presqu’aucune calorie. La consommation de sucres sans grossir est une illusion qu’on nous donne et qui fait rêver une grande partie de la population. En effet, consommer des édulcorants n’est pas une option positive pour la santé.

Chaque édulcorant a ses propriétés propres : pouvoir sucrant élevé, indice glycémique très bas, calorie inexistante, résistance à la chaleur mais qu’ils soient naturels ou synthétiques les dangers sont bien différents.

aspartame
Aspartame

Notons cependant que l’usage d’édulcorants est très néfaste pour notre santé car en ingérant ce type de produit, nous provoquons des dérèglements au niveau de notre cerveau. En effet, en consommant du sucre qui n’en est pas, tout notre corps se met en branle, prêt à recevoir ce sucre et à l’assimiler. Or rien n’arrive : le corps reste en attente, le cerveau relance une demande et l’envie de consommation augmente. En bref, en consommant des édulcorants, nous nous donnons l’envie de consommer encore plus de sucre.

Le sucre appelle le sucre et cette boucle est sans fin.

Zoom sur les édulcorants

  • L’aspartame – édulcorant synthétique – dont les effets nuisibles sur le cerveau sont maintenant connus.  Suscitant pourtant de vives polémiques, de nombreuses personnes continuent d’en consommer, ne respectant pas les doses journalières admises. C’est d’ailleurs le seul sucre de remplacement que l’on trouve près des machines à café dans les entreprises ou dans les restaurants, bars ou cafés.
  • Le xylitol – édulcorant d’origine naturelle – issu de l’écorce de bouleau a un apport calorifique de 2,4kcal/g – presque la moitié du sucre blanc- et un indice glycémique vraiment très bas. Non cariogène, il est recommandé si on ne le confond pas avec le xylitol synthétique que l’on retrouve dans la majorité des chewing gums.
  • Le Tagadose – édulcorant d’origine naturelle – est le sucre idéal pour les diabétiques et les personnes en surpoids ou en obésité car il ne comporte aucune calorie, il a un pouvoir sucrant très élevé et il a l’avantage d’avoir un effet prébiotique non négligeable. Son indice glycémique proche de zéro et son action anti-caries fait de ce faux sucre un sucre presque parfait.
  • Le sucre de fleur de coco – édulcorant d’origine naturelle – sucre avec moitié moins de calorie que le sucre blanc. Il a l’avantage d’être composé de vitamines du groupe B et de minéraux tels que le potassium, le fer ou même le zinc. Son indice glycémique de 35 convient donc parfaitement aux diabétiques.

Que vous souffrez de diabète ou que vous ayez envie de perdre du poids, les moyens sont à étudier différemment. Une personne diabétique n’aura d’autres choix que d’intégrer ces édulcorants à son alimentation alors qu’une dame ou un homme en phase de régime pourra tout à fait se passer de ce type de remplacement, en intégrant et en dosant simplement les sucres naturels et en supprimant les sucres de synthèse, chimiquement transformés.

Sucre de bouleau
Xylitol ou sucre de bouleau

Comment diminuer votre consommation de sucre ajouté

  • Diminuer dans un premier temps les doses de sucres ajoutés à vos boissons chaudes ainsi qu’à vos préparations culinaires : Gâteaux, tartes, yaourts maisons, etc.
  • Petit à petit, au bout de plusieurs semaines, tentez de ne plus sucrer du tout vos boissons chaudes. Cela se fera naturellement car en diminuant votre apport, vous déshabituez votre palais à ce goût.
  • Remplacez vos collations sucrées habituelles par des oléagineux : noix, amandes, noisettes, etc. De plus, elles ont intérêt nutritionnels non négligeables. Les fruits sont bien entendus les bienvenus.
  • Supprimez de vos armoires les sucreries, les barres chocolatées, les pâtes à tartiner, les confitures trop sucrées et les bonbons en tout genre. Fuyez la tentation.
  • Pour les plus jeunes enfants, ne les habituez pas à boire des boissons avec ajout de grenadine ou autre sirop de fruits qui ne sont pas vraiment composés de fruits.  Ces breuvages entretiennent l’envie de sucre, apprenez leur à s’hydrater naturellement avec de l’eau pure.
  • Apprenez à lire les étiquettes et bannissez tous ingrédients suspects : les sirops de glucose ou fructose, etc.  La mention « sans sucre » ne signifie pas que le produit ne contient aucun sucre mais simplement que le producteur n’a pas choisi d’adjoindre des sucres ajoutés comme par exemple la saccharose.

Les régimes alimentaires qui veulent la suppression totale des glucides y compris ceux des fruits et des céréales ne sont pas conseillés. Si vous souhaitez diminuer votre consommation de sucre, il est tout à fait possible d’adapter votre alimentation tout en gardant un équilibre cohérent.

Article précédent

Peut-on être accro au sucre comme à une drogue ?

Article suivant

Comment éviter les prises de poids grâce au chrome

L'auteur

Vanessa Colant

Vanessa Colant

Naturopathe, rédactrice et formatrice en santé naturelle, je pratique la naturopathie, la phytothérapie de même que l’alimentation saine et vivante avec investissement et passion. Etant plongée dans cet univers depuis plus de 10 ans, je me passionne également pour les techniques énergétiques et vibratoires qui complètent ma vision de la santé.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire